indirect


indirect

indirect, e [ ɛ̃dirɛkt ] adj.
• 1416; lat. indirectus
Qui n'est pas direct.
1Qui n'est pas en ligne droite, qui fait un ou plusieurs détours. courbe, détourné. Itinéraire indirect. Éclairage indirect, qui éclaire par réflexion sur les parois, le plafond.
(Abstrait) Voies, moyens indirects. 2. écarté, éloigné. Critique, louange indirecte. Déclarer ses sentiments d'une manière indirecte. allusif, détourné, évasif, insinuant.
Dr. Ligne indirecte. collatéral.
2Qui comporte un ou plusieurs intermédiaires, qui s'exerce avec intermédiaire. médiat. Cause, influence indirecte. Effet indirect. contrecoup. Renseignement indirect, de seconde main. « s'il entrevoit une solution indirecte, il n'en prendra pas l'initiative » (Romains).
Complément indirect, rattaché au mot qu'il complète par l'intermédiaire d'une préposition. Complément d'objet indirect. Verbe transitif indirect. Interrogation indirecte, exprimée dans une proposition subordonnée (ex. il demande si vous viendrez). — Discours indirect (opposé à direct) : discours rapporté avec un terme de liaison après un verbe de parole, et pouvant comporter des transpositions de temps, de personne et de déictiques (ex. il a dit qu'il l'avait vu la veille. Il a dit l'avoir vu la veille). Style indirect. oblique. Discours, style indirect libre, qui comporte des propriétés du discours direct (absence d'élément de liaison) avec des transpositions propres au discours indirect (ex. il l'avait vu là, assurait-il), et permet de manifester le discours du personnage par l'intermédiaire du discours du narrateur.
Impôts indirects; contributions indirectes. Dr. Action indirecte ou oblique, menée par le créancier exerçant certains droits à la place de son débiteur.
⊗ CONTR. 1. Direct. Immédiat.

indirect, indirecte adjectif (latin indirectus) Qui ne conduit pas au but directement, qui fait des détours : Un chemin indirect. Qui n'est pas exprimé directement, franchement : Des reproches indirects. Qui agit par intermédiaire, par répercussion, qui ne se produit pas directement : Influence indirecte. Se dit d'un complément qui se rattache au verbe par l'intermédiaire d'une préposition. (Il peut s'agir d'un complément d'objet [Il obéit à ses parents] ou d'un complément circonstanciel [Il viendra à huit heures].) ● indirect, indirecte (expressions) adjectif (latin indirectus) Discours, style indirect, interrogation indirecte, énoncé qui reproduit les paroles de quelqu'un à l'intérieur d'un autre énoncé par l'intermédiaire d'un subordonnant (par exemple Il a dit qu'il ne viendrait pas. Il m'a demandé si je viendrais). Impôt indirect, impôt non nominatif, perçu, notamment, sur les biens de consommation (par exemple les carburants, les alcools, les tabacs). Suffrage indirect, mode de suffrage à deux ou plusieurs degrés, les citoyens élisant ceux qui éliront eux-mêmes leurs représentants. ● indirect, indirecte (synonymes) adjectif (latin indirectus) Qui ne conduit pas au but directement, qui fait des...
Synonymes :
- détourné
Contraires :
Qui n'est pas exprimé directement, franchement
Synonymes :
- caché
- voilé
Contraires :
- catégorique
- net
Qui agit par intermédiaire, par répercussion, qui ne se produit...
Synonymes :
- médiat
Contraires :
- immédiat

indirect, ecte
adj.
d1./d Qui n'est pas direct. éclairage indirect, dirigé vers le plafond ou les murs.
|| Fig. Qui emprunte des voies détournées. Critique indirecte.
|| DR Ligne indirecte, collatérale.
|| Impôt indirect.
d2./d GRAM Complément indirect, rattaché au verbe par une préposition.
Interrogation indirecte, exprimée dans une proposition subordonnée et introduite par un pronom ou un adverbe interrogatif. (Ex.: je demande quand il est venu.)
Style indirect, qui ne reproduit pas telles quelles les paroles prononcées. (Ex.: il avait dit qu'il viendrait le lendemain.)

⇒INDIRECT, -ECTE, adj.
A. — Qui n'est pas en ligne droite et fait un ou plusieurs détours. Chemin, itinéraire indirect; voie indirecte :
1. L'état des postes étalés devant leurs yeux, ils comparèrent les distances par Genève et Lausanne. Un arc de cercle définissait le lieu géométrique des pays possibles. Annecy, Chambéry, Lons-le-Saunier, Besançon, comme tout cela était indirect!
MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 427.
Éclairage indirect. Éclairage dont la source n'est pas visible et qui éclaire les cloisons, le plafond. Préférez l'éclairage indirect à tout autre, parce qu'il n'éblouit pas le spectateur (Je fais tout moi-même, Verviers, Marabout Flash, t. 3, 1962, p. 109).
B. — Au fig.
1. Qui requiert un ou plusieurs intermédiaires. Témoignage indirect; cause, influence indirecte; pouvoir indirect. Il nous a été donné d'assister à l'évolution de tuberculoses humaines à marche rapide, par contagion indirecte par l'interposition d'individus d'apparence saine (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 231). Tout le territoire de la France métropolitaine est sous le contrôle direct ou indirect de l'ennemi (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 314).
Méthode indirecte. Méthode qui exige une opération, un traitement préalable :
2. Nous étudierons seulement la méthode des hauts-fourneaux, c'est-à-dire la méthode indirecte, laquelle consiste à fabriquer d'abord de la fonte, et ensuite à affiner cette fonte.
Ch. DURAND, Industr. minér. Lorr., 1893, p. 44.
a) Contributions indirectes, impôts indirects. Impôts assignés aux biens de consommation :
3. ... l'impôt direct est celui qui, en fait, ou d'après les intentions du législateur reste à la charge de celui qui l'acquitte. L'impôt indirect, au contraire, est celui qui par répercussion est remboursé par le véritable contribuable à celui qui en a fait l'avance.
PRADELLE, Serv. P.T.T. Fr., 1903, p. 129.
P. méton. et p. ell., en emploi subst. fém. plur. Et que ça a failli m'attirer de vilaines histoires, Au temps où j'étais dans les Indirectes de la Haute-Loire (FRANC-NOHAIN, Les Inattentions et sollicitudes, Paris, Vanier, 1894, p. 67).
b) Suffrage indirect. Suffrage dans lequel le corps électoral désigne les électeurs du second degré :
4. ... la haute assemblée, élue au suffrage indirect et dont le rôle régulateur par rapport à la chambre issue du suffrage direct était certainement nécessaire, disposait du droit exagéré de s'opposer indéfiniment aux décisions de celle-ci, ce qui, en dernier lieu, empêchait d'urgentes réformes, notamment en matière sociale.
DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 600.
c) Avantage indirect. Avantage octroyé à quelqu'un en dépit de la loi par l'intermédiaire d'une personne ou d'un acte simulé :
5. Celui [le cas] où la femme cède des biens à son mari en paiement d'une somme qu'elle lui aurait promise en dot, et lorsqu'il y a exclusion de communauté; sauf, dans ces trois cas, les droits des héritiers des parties contractantes, s'il y a avantage indirect.
Code civil, 1804, art. 1595, p. 294.
2. Qui est exprimé de façon allusive. — Allons! qu'as-tu à me dire? Cela ne te ressemble pas de tourner autour du pot. Je me lance, très satisfait de ce compliment indirect (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 174) :
6. ... il y avait dans ses dernières paroles une sorte de reproche indirect et un piège tendu à l'amour-propre d'auteur...
VIGNY, Mém. inéd., 1863, p. 110.
C. — Spécialement
1. GRAMM. Style, discours indirect. Transmission narrative par laquelle le locuteur énonce à la troisième personne un discours antérieurement tenu à la première personne :
7. Peut-être ne faisait-elle que répéter en style indirect les propos violents qu'elle avait entendus alors et dans lesquels une particulière énergie accentuait le mot boche.
PROUST, Temps retr., 1922, p. 845.
Style indirect libre. Tantôt, pour plus de rapidité et de légèreté, les propositions du discours indirect se présentent comme indépendantes, sans que de subordination, le verbe dire étant implicitement contenu dans ce qui précède : c'est le style indirect libre, qui présente les formes du style indirect, mais garde le ton du style direct (GREV. 1975, § 1056, rem. I).
Régime indirect. Régime ordinairement précédé par une préposition et sur lequel ne tombe pas directement l'action du verbe (d'apr. LITTRÉ).
Complément (d'objet) indirect.
Interrogation indirecte.
2. LOG. Démonstration indirecte. On dit qu'une démonstration est indirecte, lorsqu'elle intervertit l'ordre rationnel; lorsque la vérité, obtenue à titre de conséquence dans la déduction logique, est conçue par l'esprit comme renfermant au contraire la raison des vérités qui lui servent de prémisses logiques (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 28).
3. ART MILIT. Tir indirect. Tir dont l'objectif est invisible. Le pli dont Erlane était porteur, ce sont les Bulgares qui l'ont reçu, et ce pli, exceptionnellement important, concernait l'organisation du tir indirect par toutes les mitrailleuses du secteur, avec l'indication des objectifs à battre (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 214).
Prononc. et Orth. : []. Masc. [-] ds FÉR. 1768, FÉR. Crit. t. 2 1787, GATTEL 1841. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1364 fig. par ... voyes et manières illicites et indirectes (Ord., IV, 507 ds GDF. Compl.); 1680 dr. avantage indirect (RICH.); 1690 rhétorique, harangues indirectes (FUR.); cf. FUR. 1690 : ,,il ne se dit qu'au fig.``; 2. 1611 au propre (COTGR.); 1771 phys. mouvement indirect (Trév.). Empr. au lat. indirectus « indirect, détourné ». Fréq. abs. littér. : 571. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 936, b) 849; XXe s. : a) 388, b) 940. Bbg. MAINGUENEAU (D.). Approche de l'énonciation en ling. fr. Paris, 1981, pp. 38-45.

indirect, ecte [ɛ̃diʀɛkt] adj.
ÉTYM. 1364, fig.; lat. indirectus « indirect, détourné », de in- (→ 1. In-), et directus. → Direct.
Qui n'est pas direct.
1 (1611). Qui n'est pas en ligne droite, qui fait un ou plusieurs détours. Courbe, détourné. || Chemin, itinéraire indirect. — ☑ Loc. Éclairage indirect.Tir indirect, dans lequel l'objectif est invisible du tireur. Sport. || Coup franc indirect.(1364). Abstrait. || Voies, moyens indirects. Écarté, éloigné. || Critique, louange indirecte. || Avis, reproche, blâme indirect. || Déclarer ses sentiments d'une manière indirecte. Allusif, évasif, insinuant. || Attaquer (cit. 33) d'une façon indirecte un écrivain qu'on n'ose heurter de front. Biais (de); biaiser.
1 (…) nous restions silencieux pour lui marquer une désapprobation qui ne pouvait être (…) qu'indirecte et muette (…)
A. Maurois, Climats, I, VII.
2 Mais le narrateur est plutôt tenté de croire qu'en donnant trop d'importance aux belles actions, on rend finalement un hommage indirect et puissant au mal.
Camus, la Peste, p. 148.
(1680). Dr. || Avantage indirect; donation (cit. 3) indirecte. || Ligne indirecte. Collatéral.
2 (1531). Qui comporte un ou plusieurs intermédiaires, qui s'exerce avec un intermédiaire. Médiat. || Cause indirecte. || Rôle, influence indirecte (→ Esprit, cit. 124). || Effet, résultat indirect, conséquence indirecte. Contrecoup (→ Fonderie, cit. 2). || Responsabilité directe (cit. 3) ou indirecte. || Être en rapport indirect avec qqn. || Renseignement indirect. Second (de seconde main).
3 Et même s'il entrevoit une solution indirecte, il n'en prendra pas l'initiative.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, VI, p. 71.
Gramm. a Complément indirect, rattaché au mot complété par l'intermédiaire d'une préposition, d'un mot-outil. || Complément d'objet indirect, régime indirect des verbes transitifs indirects. || Construction directe ou indirecte de l'attribut (cit. 8). || Interrogation indirecte, exprimée dans une proposition subordonnée (ex. : il demande si vous viendrez).
b Discours indirect (opposé à direct) : discours rapporté avec un terme de liaison après un verbe de parole, et pouvant comporter des transpositions de personnes et de déictiques (ex. : il a dit qu'il l'avait vu la veille; il a dit l'avoir vu la veille, opposé à il a dit : « je l'ai vu… » [style direct]). || Style indirect. Oblique.Discours, style indirect libre, qui comporte des propriétés du discours direct (absence d'élément de liaison) avec des transpositions propres au discours indirect (il l'avait vu là, assurait-il), et permet de manifester le discours du personnage par l'intermédiaire du discours du narrateur (« Elle dit sa crainte, elle redoutait de donner à son mari une secousse… » [Zola]).
4 On est convenu d'appeler « discours indirect » cette forme de présentation syntaxique par laquelle on rapporte, en usant de la 2e ou de la 3e personne, les propos tenus (ou censés tenus) par quelqu'un qui parlerait comme on fait habituellement, c'est-à-dire à la 1re personne. Ainsi, par exemple, au lieu de : « Il m'a répondu : J'y vais » (disc. direct), « Il m'a répondu qu'il y allait » (disc. indir.) (…) Le style direct est à coup sûr plus naturel et plus vivant; mais le style indirect a pour lui cette supériorité d'éviter l'impression de heurté et de décousu que produit toujours à quelque degré la brusque citation de paroles qui viennent s'immiscer tout à coup dans la relation des faits; il met dans la trame du discours une continuité qui satisfait en nous un besoin profond d'unité.
G. et R. Le Bidois, Syntaxe du franç. moderne, t. II, IV, no 1323.
Impôts (cit. 6 et 11) indirects. || Contributions indirectes.
5 Quand le fisc aura mangé les fortunes privées, alors il faudra bien en venir aux impôts indirects. Mais la mode est aux impôts directs. On les appliquera jusqu'à la folie.
J. Bainville, la Fortune de la France, p. 267.
Fin. || Salaire indirect : avantages accordés aux employés par une entreprise indépendamment de leur travail.
Dr. || Action indirecte : exercice par le créancier des droits de son débiteur (sauf de ceux attachés à la personne). Syn. : oblique.
CONTR. Direct. — Immédiat.
DÉR. Indirectement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • indirect — INDIRÉCT, Ă, indirecţi, te, adj. 1. (Adesea adverbial) Care nu este direct, care se produce, apare sau se obţine prin mijlocirea cuiva sau a ceva. 2. (lingv.; în sintagmele) Stil indirect sau vorbire indirectă = procedeu sintactic de redare a… …   Dicționar Român

  • indirect — indirect, ecte (in di rèkt, rèk t ; voy. DIRECT, pour la prononciation de la finale) adj. 1°   Qui n est pas direct. Chemin indirect. 2°   Fig. Qui suit une voie détournée. Avis indirect. Moyens indirects.    Louanges indirectes, celles qu on… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Indirect — In di*rect , a. [Pref. in not + direct: cf. F. indirect.] [1913 Webster] 1. Not direct; not straight or rectilinear; deviating from a direct line or course; circuitous; as, an indirect road. [1913 Webster] 2. Not tending to an aim, purpose, or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • indirect — indirect, circuitous, roundabout are comparable when applied to ways, routes, or means with the meaning not leading by a straight path to a destination or goal. Indirect basically implies departure from the straight and short line between two… …   New Dictionary of Synonyms

  • indirect — I Adjective allusive, ambagious, backhanded, circuitous, circumambulating, circumlocutory, covert, crooked, desultory, deviating, deviatory, devious, devius, digressing, digressive, excursive, hidden, implicit, labyrinthine, meandering, non… …   Law dictionary

  • indirect — UK US /ˌɪndɪˈrekt/ adjective ► not done or communicated in a direct way: »We decided to take an indirect approach to tackling the problem of absenteeism. »He made only an indirect reference to what had happened at the meeting. ► happening in… …   Financial and business terms

  • indirect — [in΄də rekt′; ] occas. [, in΄dīrekt′] adj. [ME < ML indirectus] not direct; specif., a) not straight; deviating; roundabout b) not straight to the point, or to the person or thing aimed at [an indirect reply] c) not straightforward; not fair… …   English World dictionary

  • indirect — (adj.) late 14c., from M.Fr. indirect (14c.) or directly from L.L. indirectus, from in not, opposite of (see IN (Cf. in ) (1)) + directus (see DIRECT (Cf. direct)). Related: Indirectness …   Etymology dictionary

  • indirect — Indirect, [indir]ecte. adj. Qui n est pas direct. Il n a point d usage au propre. Fig. Voyes indirectes, Se dit en mauvaise part, pour de mauvais moyens. Il est parvenu à cette charge par des voyes indirectes. On appelle aussi figur. Loüanges… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Indirect — (v. lat.), nicht geradezu, mittelbar, durch einen Dritten …   Pierer's Universal-Lexikon


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.